ArticlesDes informations pour m'aider dans mon rôle de parent

 

enfant-unique

Bonjour chers ami(e)s de Sous mon TOI !

On pense souvent à tort qu’il y a peu d'avantages à être un enfant unique. C'est pourtant faux, et je vous en donne quelques avantages dans l'article qui suit. Par contre, il y a certains pièges à éviter, en tant que parent d'enfant unique.

L'enfant n'est pas un vase que l'on remplit, mais un feu que l'on allume !

C.B. Loupan




Voici quelques avantages à être enfant unique :

  • Est nourri dans ses besoins fondamentaux et développe confiance en soi et estime de soi.
  • Est un leader positif
  • Développer son jugement plus rapidement
  • Est généreux
  • Est intellectuellement curieux et cultiver
  • À l'âge adulte, à tendance à planifier des projets collectifs plutôt qu’individuels
  • Vit rarement le sentiment de jalousie
  • Choisis de bons amis, priorise l'amitié.

 

7 pièges à éviter en tant que parent d'enfant unique :

1. En donner trop, parce que

  • Je veux lui donner ce que je n’ai pas reçu.
  • Je ne connais pas mes propres valeurs.
  • Je me mets de côté et lui donne la priorité.
  • Je suis trop permissif.
  • J'ai peur de l’exploiter, de trop lui en demander.

2. Le surprotéger, parce que

  • Je manque d’objectivité, je suis trop impliqué émotivement
  • Je manque de connaissance du développement de l’enfant, je manque de connaissance envers mon enfant.
  • Je  manque de confiance face au jugement de mon enfant, donc je ne lui demande pas son avis, son opinion, je décide pour lui.
  • J'ai le sentiment de vivre dans un monde hostile et dangereux.

3. Mal encadrer son enfant, parce que

  • J'ai peur d’être rejeté par mon enfant
  • J'ai peur de ne pas être aimé
  • Je manque de dicernement, je ne connais pas l'action juste à pose. Je répond trop vite ou à l’inverse je tarde à donner une réponse.
  • J'ai du mal à faire la différence entre besoin et désir.
  • Je manque de cohésion. 
  • Je  manquer de patience ou à l’inverse je suis trop patient
  • Mes règles manquent de clarté, de cohérence, de constance
  • Je n'ai pas d’objectif

4. La surconsommation, parce que

  • Je travail beaucoup, donc j'ai tendance à lui acheter des choses.
  • Je me blâme constamment
  • Je ne me positionne pas sur les décisions que je prends
  • Peur que mon enfant s’ennuie
  • Peur d’être un mauvais parent

5. La recherche de la perfection, parce que

  • Peur qu’il soit rejeté de ses paires
  • Peur d’être jugé, je m'évalue, je me donne une note
  • Ne fait pas la distinction entre amours gratuit (droit) et approbation (mérite), l’un ne dépend pas de l’autre. 
  • Transfère d’un idéal d’un rêve non réalisé

6. Traiter l’enfant en adulte, parce que

  • J'ai du mal à me reconnecter avec mon enfant intérieur (pas de souvenir c’est loin derrière moi)
  • J'ai peur de la confrontation
  • J'ai peur de devoir faire des concessions
  • Je veux faire de mon enfant un allié.
  • J'attends trop de mon enfant.
  • Je suis fatigué, épuisé.

7. Trop complimenter, parce que

  • Manque de recul hypnotisé par mon enfant.
  • Manque de connaissance au niveau du développement de l’enfant
  • Peur de lui faire de la peine, de briser son estime et sa confiance
  • J'ai l’impression d’être un super bon parent
  • J'ai peur de voir la réalité
  • Faible estime de soi

Pour éviter les pièges, il est important de reconnaitre ceux dans lesquels vous êtes plus susceptible de tomber, de les identifier et de vous observer durant quelques jours. Mais surtout, apprenez à vous faire confiance. Avoir un enfant c’est avoir la chance de grandir, c’est la meilleure école de développement personnel !

Bonne intervention,
Sylvie Lavallée de Sous mon Toi

discipline-entre-enfants

Bonjour chers ami(e)s de Sous mon TOI !

Ce volet porte sur le thème de La Discipline. Cette fois, je vous aiderai à bien formuler une demande que vous désirez faire à votre enfant. Pour que les enfants soient motivés à écouter et à obéir, il est important qu’ils saisissent bien le message qui leur est transmis.

La discipline, c'est de savoir ce que l'on veut, et de ne jamais l'oublier.

David Campbell




Lorsque vous chercher à expliquer une règle à votre ou vos enfants, il est important d’inculquer en même temps la discipline qu'elle soit scolaire ou sportive.Vous chercher principalement à faire connaître la raison de votre intention. Par exemple, vous pouvez expliquez cette règle en lui disant ceci: « Te voir réussir tes études, ou ton sport, est important pour moi, c’est la raison pour laquelle je crée un cadre qui favorise ta réussite. »

Cette affirmation ne peut être contestée, puisque l’intention du parent est honnête. La conséquence ici est claire, cela ouvre la porte au dialogue et permet l’échange et la discussion, donc permet de nourrir la relation.

Ce qu'il est important de connaître c’est la règle des 4 C. Votre consigne doit être CLAIRE, CONCRÈTE, COHÉRENTE et CONSTANTE.

CLAIRE
On entend par consigne claire qu'elle soit simple et précise. On entend également que le but qu'on veut atteindre par cette consigne soit connu à l’avance. Si l’on prend l’exemple du restaurant, vous pourriez dire à votre enfant : « C’est comme lorsqu'on mange à la maison, on reste assis et on parle doucement. »
CONCRÈTE
Une consigne doit être facilement compréhensible pour l’enfant. L’enfant doit savoir exactement ce qu’on attend de lui et connaître les conséquences s’il ne respecte pas ce qu’on lui a demandé. Par exemple, au lieu de dire:" je m’attends à ce que tu sois sage au restaurant" ce qui est trop flou, dire plutôt: "Je m’attends à ce que tu restes assis et que tu parles doucement pendant le repas. Si tu cries et te lèves de ta chaise, nous devrons quitter le restaurant et revenir à la maison. »
COHÉRENTE
L’enfant doit vous voir agir comme vous lui demandez de le faire. Si je suis une personne qui a du mal à rester assise lors des repas, que je me laisse distraire par le téléphone ou le télévieseur, que je parle fort, mon enfant risque d’adopter le même comportement que moi. N’oubliez pas que vous êtes le modèle des règles que vous mettez en place.
CONSTANTE
Cette consigne doit toujours être appliqué  de la même manière. Comme elle détermine l'attitude attendu chez l'enfant, elle doit être énoncée chaque fois que la consigne n'est pas respectée. Alors si nous sommes au restaurant et que mon enfant crie et se lève, il doit automatiquement savoir ce qu’il l’attend s’il persiste dans son comportement, c'est-à-dire quitter les lieux sans avoir eu l'occasion de manger son repas favori.

 

Sylvie Lavallée de Sous mon Toi

Autres thèmes parus

  • L'Enfant Unique

    Bonjour chers ami(e)s de Sous mon TOI ! On pense souvent à tort qu’il y a peu d'avantages à être...

  • La Discipline

    Bonjour chers ami(e)s de Sous mon TOI ! Ce volet porte sur le thème de La Discipline. Cette fois, je...

Recherche sur le site

L'important pour moi est de faire la Différence

Avoir une relation harmonieuse et complice en famille, c'est ce que je veux créer avec vous.

Contactez-moi